Santa Casa (Brésil) reçoit le cabinet de conseil international


17/07/2012


Grâce à la crédibilité acquise au long de presque 161 années d'existence, la Santa Casa de Maceió (Brésil) a été choisie pour la mise en œuvre  d'un projet d'intégration de la chaîne d'approvisionnement interne, une initiative visant à assurer une meilleure logistique des achats de médicaments et leur bonne utilisation.
 

Le projet a été présenté au fournisseur de la Santa Casa, Humberto Gomes de Melo, et au conseil d'administration par le président de Bionexo, Mauricio Barbosa, et le président de Antares Consulting, Eduard Portella, les deux entreprises chargées d'accompagner les étapes de mise en œuvre et d'exécution du projet.
 

Eduard Portella a fait une présentation succincte des étapes à suivre pour consolider les bénéfices attendus. Selon lui, on s'attend à une réduction des coûts de  15%. Un projet similaire a déjà été développé dans d'autres pays où la réduction des coûts excessifs a été effective. Maintenant et pour la première fois, ce type  de projet sera mise en oeuvre au Brésil dans la Santa Casa de Maceió. L'institution a été choisie par déférence du président de Bionexo, parmi plus de 600 entreprises utilisant la plateforme d'achat.
 

"Nous avons décidé d'investir dans un client et nous avons choisi la Santa Casa, car il s'agit d'une institution fiable et d'un exemple de gestion dans le pays. Nous avons cherché un hôpital de référence dans ce domaine pour renforcer les bénéfices", a declaré Mauricio Barbosa.
 

Le projet d'intégration de la chaîne d'approvisionnement interne à mettre en œuvre dans la Santa Casa sera dirigé par six professionnels de Antares Consulting, avec le suivi par Bionexo. Au total, il y aura deux mois de travail.
 

Les étapes d'exécution sont divisées en trois parties: la première est destinée à la collecte d'informations, la deuxième au diagnostique de la situation actuelle, et la troisième à l'adoption des mesures de performance et à l'analyse de l'impact.

 
Le fournisseur Humberto Gomes de Mello, a souligné l'importance de l'initiative, mettant en avance les résultats obtenus grâce à l'accord avec Bionexo: "Je suis sûr que ça va marcher, car il y a encore beaucoup à faire, en dépit de tout ce que nous avons réalisé jusqu'à présent. Les résultats obtenus avec Bionexo nous amènent à croire que cette expérience peut être diffusée dans le pays", a t-il déclaré.


Source: TribunaHoje
Accès à l'histoire originale

Copyright © 2019 Antares Consulting S.L. Tous droits réservés   |   Mentions légales et Politique de confidentialité